douane new york

Ce qu’il faut savoir avant de passer la douane à votre retour

Capitale mondiale du shopping, New York déploie toutes ses tentations et les valises se remplissent vite ! Mais qu’en est-il des douanes ?

Peut-on rapporter tout ce que l’on veut de New York, sans limite et sans devoir payer de taxes au retour ? Malheureusement, la réponse est négative ! En France et en Belgique, la limite en valeur de ce qu’un voyageur peut ramener avec lui est fixée, depuis le 1er décembre 2008, à 430 € par adulte (plus de 15 ans) et à 90 € pour les enfants (en dessous de 15 ans). Au-delà de ce montant, vous devez déclarer vos achats à la douane et payer les taxes. Telle est la loi.
Pour les alcools et le tabac, comptez deux litres d’alcool à 22 degrés et 200 cigarettes. A vérifier toutefois selon votre pays d’origine car certains pays sont plus tolérants que d’autres sur la notion « d’usage personnel ».

Les douaniers connaissent toutes les astuces des voyageurs !

Au moment de passer la douane de votre pays, ne partez pas du principe que « les contrôles ne sont pas pour moi et que les douaniers ne sont jamais là ». S’il est vrai que les contrôles ne sont pas nombreux, chaque jour des arrivants sont contrôlés…
En cas de contrôle, restez toujours poli et naturel. Les règles sont posées avant le départ ! Ensuite et surtout, ne prenez pas les douaniers pour des imbéciles. Ils connaissent les astuces tout comme vous et ils en voient tous les jours des vertes et des pas mûres ! Donc inutile de jouer au plus malin. Devant un appareil photo dans son emballage d’origine, pas la peine de faire croire que le modèle date de 10 ans…
Il existe toutefois quelques astuces à connaître pour éviter les mauvaises surprises… Pour les vêtements : enlever les étiquettes et jetez les preuves d’achats. Le bon plan : pendant votre séjour, portez les vêtements que vous avez achetés et, à votre retour, placez-les avec le linge sale. Imparable ! Pour la matériel photo et high tech : jetez les emballages et placez le matériel dans votre sac photo habituel.

Attention à ne pas craquer pour de la contrefaçon vendue à New York !

Si ce blog a pour objet de vous présenter tous les bons plans à connaître pour préparer votre voyage à New York, il y a un faux bon plan qui mérite d’être dénoncé fermement : il s’agit de l’achat d’objets contrefaits. Dans les rues ou dans le métro de New York, vous trouverez une ribambelle de vendeurs à la sauvette proposant de faux sacs Vuitton ou Chanel, des fausses montres Rolex ou des lunettes de soleil soit disant Dolce & Gabbana ou Lacoste. Fuyez ces produits qui sont de toute façon de piteuse facture.
Et gardez à l’esprit que si la douane tombe sur l’un de ces produits, ceux-ci seront immédiatement confisqués et détruits. Le tout assorti d’une amende. Oubliez ces faux de pacotille !

Contrefaçon
Contrefaçon de bijoux de la marque new-yorkaise Tiffany & Co.
Pommy

Pommy

Je suis Pommy, une petite pomme new-yorkaise qui déniche pour vous tous les bons plans de la Big Apple ! Suivez mes conseils pour passer un séjour à New York... sans pépins ! :-)

Ajouter un commentaire

Suivez-nous sur Facebook !